Point d'étape sur ma nouvelle série photo

Juillet 2021. Avant de reprendre la route le long du littoral de Normandie, quelques détails sur la série photographique qui m'occupe deci delà depuis l'été 2018.

De près, de loin

Une cartographie sentimentale de la côte normande


En photographie, les bords de mer sont passionnants. L'eau est un aimant, une zone d'attractivité. Les individus semblent différents sur une plage, sur une falaise, sur une digue. Les corps paraissent plus libres sur du sable ou dans les vagues que partout ailleurs. Il y a une forme de "subversion" quasi intrinsèque attachée à ces lieux. Quelque soit leur âge, les gens à proximité de la mer ont l'air de retrouver une exaltation d’enfance, à la fois partagée et intime. Les jeux à plusieurs sont permis, tout autant que les rêveries solitaires. Comme dans la chanson de Jean-Louis Aubert, Les plages, où les « vieux fixent l'horizon » pendant que les « mômes font signes aux bateaux ». Le large est un appel (même dans le cas où l'on n'y cédera jamais). Rêver de le prendre, ce large, est déjà tout un voyage.

Les silhouettes se détachent clairement du décor. Ou bien s'y fondent, comme aspirées. Les lignes qui séparent le ciel de la terre sont souvent tranchantes, nettes, ou bien évanescentes, brouillées. Les couleurs peuvent être vives sur un fond coloré monochrome ou subtiles sur un arrière-plan de milles nuances de gris nuageux.

C'est toute une palette humaine d'aujourd'hui, toute une faune humaniste du présent que je tente de capter le long du littoral normand du Mont-Saint-Michel au Tréport.

On y trouve une infinité de regards posés sur la mer. Il y a des rires, des gestes tendres, des enlacements à saisir. Il y a des solitudes, des orages intérieurs, des morosités à attraper au vol. Il y a des ciels époustouflants et des horizons bouchés. Il y a des enveloppes humaines en liberté et des galbes en contre-jour. Il y a du repos alangui sur des serviettes et de folles activités aux Clubs Mickey. Il y a des instants suspendus hors du temps et des scènes d'une sociologie contemporaine à faire sourire. Du romantisme profond et de la civilisation du loisir. De l'étrange, du familier et du léger à capturer.


Quelques photographies sont en ligne sur ce site ici







À l'Affiche
Posts Récents